Tous Droits Réservés - Copyright © 2020 | FreindeLangue.fr

Freins Buccaux
Restrictifs

! En cours de construction !

Quels impacts ? 

Que faire en cas de suspicion de frein(s) restrictif(s) ? 

Il est nécessaire d'effectuer une évaluation complète auprès d'un médecin, d'un orthophoniste et d'un thérapeute manuel. Dans certains cas, il faudra compléter ce bilan par un bilan orthodontique. Chez le bébé allaité, il est intéressant pour la dyade allaitante d'être suivie par une consultante en lactation.

Pour en savoir plus sur le diagnostic, c'est ici.

 

Quels symptĂ´mes ?

En cas de frein(s) restrictif(s), il est possible de retrouver les symptômes suivants : difficultés d'allaitement, ventilation buccale, reflux, constipation, tensions (maux de tête, douleurs dorsales, torticolis...), problèmes dentaires (palais creux, encombrement dentaire, bruxisme...), troubles du sommeil (par exemple, SAHOS), troubles de la parole (sigmatismes, substitutions...), difficultés attentionnelles et de mémorisation...

Pour en savoir plus sur les symptômes, c'est ici.

Que faire en cas de diagnostic de frein(s) buccal(aux) restrictif(s) ?

Lorsque le bilan anatomo-fonctionnel complet a été effectué, il faudra envisager une rééducation PRÉ et POST-CHIRURGICALE (orthophonie, thérapies manuelles et si nécessaire, consultations en lactation ou orthodontie). En effet, la libération seule de freins restrictifs ne permet pas de récupérer de façon optimale. Parfois, il ne sera pas nécessaire de passer par l'intervention et un accompagnement peut suffire, c'est pourquoi il est nécessaire d'être accompagné par une équipe de professionnels formés et informés de la thérapie myofonctionnelle orofaciale.

Pour en savoir plus sur l'intervention et les thérapies, retrouvez la section "Traitement" dans la barre.

Service gratuit facile et accessible Ă  tous

Je crée mon site
Créer un site avec